Inscription / Connexion

Blog

Nos Derniers Articles
Témoignage d’Isabelle Trebucq : “J’ai bénéficié de conseils professionnels pour renforcer ma communication”.”

Témoignage d’Isabelle Trebucq : “J’ai bénéficié de conseils professionnels pour renforcer ma communication”.”

Psychopraticienne depuis 2019, Isabelle a souhaité développer la visibilité de son activité ainsi qu’augmenter son portefeuille client et a donc décidé d’être aidé par Copleni pour développer son activité.

Dans ce témoignage, Isabelle nous explique ce qui l’a amené à devenir praticienne en psychothérapie. Elle nous livre également ses difficultés en tant qu’entrepreneur du bien-être mais aussi ses réussites et ce que lui a apporté Copleni.

 

Copleni. Quel parcours professionnel vous a mené vers le bien-être ? Il y-a-t-il eu un élément déclencheur ?

Isabelle Trebucq. J’ai suivi d’abord des études de droit et j’ai travaillé pendant 20 ans dans la fonction publique territoriale, mais je m’intéresse depuis longtemps au domaine de la psychologie pour des raisons personnelles puis professionnelles.

J’étais amenée à encadrer du personnel et je me posais beaucoup de questions à ce sujet. J’ai notamment suivi des formations axées sur la connaissance de soi en tant que manager, l’anticipation des conflits ou encore la prévention de la souffrance au travail.

En 2012, j’ai eu l’opportunité de réaliser un bilan de compétences et j’ai fait part de mon intérêt pour la psychologie. Il est apparu que d’autres formations étaient possibles, en dehors du cadre universitaire tel que je l’avais connu. C’est pourquoi, je me suis inscrite à l’école d’analyse transactionnelle (EAT) Paris Ile de France, après avoir entendu parler à plusieurs reprises de cette théorie.

L’analyse transactionnelle fait partie du courant de la psychologie humaniste, c’est à la fois une théorie de la communication, de la personnalité et une méthode de psychothérapie. Elle considère que chaque être humain a de la valeur et qu’il a la capacité, avec ses caractéristiques propres, d’évoluer vers davantage d’autonomie, de conscience et de spontanéité.

 

Copleni. Avez-vous rencontré des difficultés pour vous former, pour vous lancer, trouver des clients… ?

I.T. Je me suis formée à l’analyse transactionnelle dans le champ psychothérapie à partir d’octobre 2013 et j’ai obtenu l’autorisation d’exercer en 2019. C’était prenant mais l’enseignement était de qualité, mêlant apprentissage progressif de la théorie et entrainement pratique.

Les enseignants étaient attentifs également à notre évolution personnelle. Il est ainsi fortement recommandé d’avoir un lieu thérapeutique en parallèle de la formation. Je continue à me former, Je fais partie de groupes de pairs psychopraticiens et ma pratique professionnelle est supervisée.

J’ai réfléchi longtemps avant de me lancer. En tant que fonctionnaire, j’avais des règles spécifiques à respecter en cas de cumul d’activité. C’était aussi un pari sur l’avenir, un changement de statut et un risque financier à bien mesurer. J’ai également été coachée pendant quelques mois pour être au clair sur mes motivations, mes freins et sur ce qu’il fallait mettre en œuvre pour passer à l’action.

Après quelques mois à temps partiel, j’ai obtenu une disponibilité (un congé sans solde) pour créer mon entreprise… début 2020. L’épidémie de Covid et les confinements se sont donc invités dans ma reconversion. Je recevais déjà quelques clients en séances individuelles de psychothérapie. La plupart ont accepté de poursuivre à distance, par Skype ou par téléphone puis de reprendre en cabinet en respectant les mesures de protection. L’avantage est que cela m’a permis tout de suite de constater que je pouvais aussi bien proposer des séances à distance qu’en cabinet. Mais la difficulté majeure reste de trouver de nouveaux clients.

Copleni. Pourquoi avez-vous fait appel à Copleni ?

I.T. J’ai fait appel à Copleni car cela me donnait accès à un réseau de praticiens, à la plateforme avec la possibilité de prendre des rdv en ligne, à des ateliers et des webinars à des tarifs préférentiels et aussi (et surtout) à des conseils personnalisés avec Léa Mispoulet pour booster ma communication et ma visibilité.

Copleni. Concrètement, qu’avez-vous travaillé avec Léa ?

I.T.  J’avais distribué des cartes de visite, des flyers, envoyé des courriers, créé un site Internet, participé aux journées portes ouvertes du centre de santé holistique où se situe mon cabinet, mais j’avais peu de clients.

J’ai appris à raisonner en terme de cibles, de thématiques, à me fixer des objectifs plus précis, mais aussi à me mettre en avant et ainsi pouvoir répondre à cette question : qu’est ce qui fait que des personnes viendront me voir moi et pas quelqu’un d’autre ? Travailler ensemble, c’est aussi rencontrer d’autres praticiens que je pourrai recommander ou qui pourront me recommander 🙂 , partager nos expériences, préparer ensemble des événements et bénéficier d’ateliers ou conférences plus techniques, par exemple sur le référencement SEO ou comment réussir son contenu vidéo !

Copleni. Qu’est-ce que cela vous a apporté, professionnellement et personnellement ?

I. T. Cela m’a apporté des outils très concrets en matière de communication. Cela a été aussi l’occasion de rencontrer des personnalités attachantes et des professionnel(les) compétent(e)s, plein(e)s d’énergie et de bienveillance. Enfin cela m’a permis de gagner en confiance non seulement comme psychopraticienne mais aussi en tant qu’entrepreneure.

Copleni. Un mot de plus ?  🙂

I. T. L’équipe et les praticiens du réseau Copleni gagnent à être connu ! Ensemble on va plus loin !

Articles Similaires

Laisser un commentaire