Inscription / Connexion

Blog

Nos Derniers Articles
Le magnétisme se met au service des patients dans les hôpitaux

Le magnétisme se met au service des patients dans les hôpitaux

Malgré leur attachement à la médecine traditionnelle, les hôpitaux sont de plus en plus enclins à ouvrir leurs portes aux pratiques bien-être afin de soulager leurs patients, notamment au magnétisme.

Les mœurs changent et évoluent ! S’il apparaissait inconcevable il y a une dizaine d’années de voir des hypnothérapeutes ou des acuponcteurs au côté des patients dans les centres hospitaliers français, ces derniers font aujourd’hui de plus en plus appel aux praticiens, afin de leur prêter main forte. Et l’une des médecines alternatives les plus appréciées par les hôpitaux, actuellement, n’est autre que le magnétisme.

Rassurez-vous, il ne s’agit pas ici de jouer avec des aimants pour vous guérir. Le magnétisme est une pratique reposant sur l’énergie contenu chez l’humain et qui part du principe que pour que l’individu soit en bonne santé, son énergie doit circuler correctement. Les magnétiseurs sont ainsi des personnes qui seraient en mesure d’utiliser cette énergie afin de soulager certains maux. Ce sont plus généralement ceux que l’on appelait autrefois : les guérisseurs.

Stress, zona, maladie chronique, si le magnétisme n’a pas d’explication rationnelle, il a de nombreuses fois fait ses preuves notamment dans le cas des brûlures liées à la radiothérapie. En effet, à l’hôpital de Quimper, le service de radiothérapie fournit désormais une liste de magnétiseurs à la demande des patients. En 2017, le chef de service de radiothérapie de l’hôpital, le Dr Dominique Gouders, déclarait à Ouest France : « Il n’y a pas de contre-indications et aucune interférence dans la radiothérapie (…) on ne peut cependant pas dire ce qui se serait passé, ou pas passé, sans l’intervention d’un magnétiseur ». Elle constatait également que « les mentalités évoluent. Les médecins sont beaucoup plus ouverts qu’avant ».

via GIPHY

Face aux témoignages sur les bienfaits de cette pratique bien-être, de nombreuses villes telles que Grenoble, Bordeaux ou encore Rennes ont alors recours aux magnétiseurs et plus spécifiquement aux coupeurs / passeurs de feu. Dans un reportage sur France 2, le Dr Mireille Mousseau, du service d’oncologie médicale du CHU de Grenoble avait déclaré « les médecins sont à l’écoute de leurs patients. Et lorsqu’ils ont l’expérience d’un ou plusieurs de leurs malades qui ont tiré des bénéfices (du magnétisme), ils transmettent l’information à leurs autres patients ».

Ainsi, cela démontre une nouvelle fois que les pratiques bien-être n’ont pas vocation à remplacer les médecines traditionnelles, mais bien de venir en complément de ces dernières. Afin, par exemple, de soulager certains effets secondaires liés aux traitements agressifs.


Découvrez plus d’informations sur les pratiques bien-être et nos praticiens sur notre blog


Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *